Bonifacio

Ville la plus méridionale de l'île, édifiée sur un site exceptionnel, Bonifacio reste un lieu incontournable, malgré la foule et les échoppes de souvenirs qui colonisent désormais ses ruelles. Enfermée dans ses fortifications, la vieille ville, juchée sur un étroit et haut promontoire de calcaire modelé par la mer et le vent, domine une ria longue de 1 500 m au fond de laquelle fleurit une marine. Jadis havre sûr pour les vaisseaux de guerre, le port offre aujourd'hui son mouillage aux bateaux de plaisance.

La ville de Bonifacio offre surtout des points de vue magnifiques sur la Méditerranée. Dans le port sont alignés les cafés, les bars, les restaurants et les boutiques haut de gamme. Les amateurs de marche pourront profiter des sentiers balisés des falaises et ceux qui sont en quête de farniente apprécieront forcément les petites criques aux plages sablonneuses du nord de la ville.

Située à la pointe de l’extrême sud de l’île, la ville de Bonifacio jouit d’une situation exceptionnelle ! Depuis ses magnifiques falaises blanches, la ville s’ouvre sur la méditerranée à seulement 14km des côtes de la Sardaigne. Il est même possible par beau temps d’admirer depuis les hauteurs de Bonifacio les côtes sardes.

L’on peut donc en conclure que c’est la ville la plus au sud de la France. Vous serez séduits par ses magnifiques roches calcaires qui font tout le charme de la ville !

Bonifacio est divisée en 3 parties :

  • La Haute Ville avec ses étroites ruelles construites sur une presqu’île de calcaire où vous y apercevrez des habitations perchées à flanc de falaises.

  • La marine avec son joli port de commerce où accostent des voiliers venant du monde entier.

  • La campagne alentour avec des vestiges ruraux témoignant d’une histoire très ancienne.

Histoire de Bonifacio

Autrefois une cité antique appelée Pallae désignait le détroit entre la Corse et la Sardaigne. Ce détroit porte à ce jour toujours son nom. Le nom de la ville de Bonifacio provient du comte Boniface II, marquis de Toscane. On ne connaît pas avec certitude l’origine de la ville actuelle mais on sait qu’elle fut construite entre 828 et 833 par Boniface II. On connaît en revanche avec certitude l’histoire de Bonifacio dès 1195. Auparavant elle fut colonisée comme beaucoup de villes sur l’île par les génois qui, pour se protéger firent des modifications structurelles dont l’édification de la citadelle de Bonifacio inchangée aujourd’hui.

Le port de Bonifacio fut le théâtre d’une guerre acharnée entre Pise et Gênes qui y voyaient l’intérêt économique du port par sa situation privilégiée d’une part d’un point de vue militaire et d’autre part sur la méditerranée dont le commerce entre la Corse et la Sardaigne à seulement 14km. En 1420, le roi Alfonse V d’Aragon réussit à assiéger la ville pendant 5 mois ( vous pourrez admirer depuis le haut des falaises ou par bateau un escalier de 187 marches qu’avait fait tailler dans la roche le Roi d’Aragon afin d’accéder à une source d’eau potable ) avant de prendre la fuite face à la rébellion bonifacienne.


La ville resta donc intouchable malgré maintes invasions jusqu’à 1528, lorsque la peste toucha la population qui fut décimée à près de 90%. Elle ne put donc résister à l’attaque de 1553 commanditée par le Maréchal des Thermes et fut pillée. Le roi prend donc possession de la ville jusqu’à ce qu’elle soit abandonnée à la République de Gênes en 1559 contre un traité de paix.

Patrimoine culturel de Bonifacio

  • L’escalier du Roi d’Aragon ( 1420 )

  • Les chemins de Ronde offrant une promenade médiévale au cœur des fortifications de la ville

  • Le cimetière marin ( XVIII )

  • L’Eglise Saint Dominique ( XIII )

  • La loggia à l’entrée de l’Eglise Sainte Majeure d’origine pisane ( XII )

  • Les baracuns et Tramizi ( petites cabanes faites de pierre )

Spécificités de la ville de Bonifacio

Bonifacio dispose d’un parc marin international, il s’agit de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio. Celle-ci abrite des paysages marins exceptionnels ( îles Lavezzi, Cerbicales, les falaises de Bonifacio, les étangs de Ventilègne… La mer abrite elle de magnifiques fonds marins avec des espèces protégées, menacées ou même rares.

À PROPOS >

« Marin sois fidèle à tes frères,

car tu as promis naguère

de servir et protéger. »

Une navigation exceptionnelle,

des ports magiques,

une cause.

CONTACT >

« La Route du Liban »

C/O Jean-Marie Vidal

521 rue de Jausserand 34000 Montpellier

T: 06 20 21 26 09

E: contact@larouteduliban.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Icône sociale YouTube